come-back (et come-ing-out)

Publié le par Soline

come-back (et come-ing-out)

Pas facile de revenir après une longue absence. Pas envie de revenir sur un "bas", mais pas non plus envie de revenir sur un billet futile, et encore moins de faire semblant. Bref, les derniers mois ont été difficiles, complexes, douloureux souvent, pleins de questions, et heureusement de quelques réponses. J'aimerais dire que cette fois je vas revenir c'est sûr, mais je sais aussi que je l'ai déjà dit, et que mon quotidien ne me le permet pas forcément, donc..qui viendra voir, verra ;-)

En attendant, si j'ai choisi ce jour, ce n'est pas par hasard même si ce n'était pas prémédité.

Aujourd'hui, c'était la journée de sensibilisation à l'autisme

Aujourd'hui, j'étais habillée en bleu.

Parce que trop peu de gens connaissent réellement l'autisme.

Parce que trop de clichés, d'idées reçues et d'âneries courent encore sur le sujet.

Parce que trop de gens croient savoir et ne savent rien.
Parce qu'il y a de nombreuses formes d'autisme, et que ça ne saute pas forcément aux yeux.

Parce que comme dans tous les troubles l'annonce du diagnostique est à double tranchant. D'un côté, cela soulage de savoir, de comprendre, ENFIN. Et d'un autre on sait qu'il faudra apprendre à faire avec au quotidien, et pour longtemps, car si l'on peut mettre des choses en place, comme la plupart des troubles, cela ne se guérit pas. Jamais.

Parce qu'en 2014, j'ai appris que mon fils était atteint d'autisme, d'Asperger précisement. Sous une forme "légère" certes. Sous une forme compensée, aussi. Mais néanmoins, c'est là et bien là et ça complique ("un peu") la vie.

Parce que quelques mois plus tard, l'idée faisant son chemin, nous avons appris que son papa en souffrait aussi. Et que c'était chez lui la source de beaucoup de soucis et de souffrance, mis jusque là sur le compte d'autres choses.

Parce que depuis, je lis, je découvre, j'apprends, j'essaie de comprendre, et d'accepter.
Parce que pour diverses raisons j'ai décidé de n'en parler que très peu autour de nous.

Mais ce soir, en bleu, les mots se sont échappés, et j'accepte de les laisser aller.

come-back (et come-ing-out)

Commenter cet article

Tili 20/06/2015 14:07

Moi aussi je vous souhaite du courage et de trouver votre chemin, à tous les membres de la famille. C'est si compliqué car ces pathologies sont méconnues et que les diagnostics et prises en charge sont en mouvance rapide, ce qui entraîne une déstabilisation constante, hélas, mais c'est justement parce que la recherche avance, et ça c'est le positif de la chose.

Névrosia 14/05/2015 20:44

Je te souhaite beaucoup de courage ! Combien de diagnostics différents (complémentaires ?) en 8 ans... quelle énergie déployée pour trouver des solutions. Courage et bisous

vivement 06/04/2015 19:54

as-tu regardé le reportage sur l'autisme et la piste des bactéries sur arte il y a quelques jours ? C'est impressionnant ! Je te mets le lien :
http://www.arte.tv/fr/l-enigme-de-l-autisme-la-piste-bacterienne/6714470,CmC=6714492.html
Je ne comprends pas pourquoi la recherche n'est pas concentrée sur cet espoir !
Bon courage !

Soline 07/04/2015 16:21

Merci je vais aller voir ça! Je n'ai pas la télé et n'en avais pas entendu parler.

Soline 05/04/2015 10:34

C'est gentil Anne. C'est déjà le cas en fait puisque je suis bénévole dans une association où je conseille des parents désemparés. Et souvent l'expérience de mes loulous m'aide à voir au delà de l'évidence et à aiguiller plus precisemment ;-) j'ai aussi en projet depuis des années de faire un blog centré sur tout ça mais le temps manque. Un jour peut être. Et un
Jour encore plus lointain peut etre que je travaillerai à aider individuellement ces enfants là, l'idée est au chaud dans un coin de ma tête et de mon cœur.

Anne 05/04/2015 08:58

Je pense régulièrement à toi... Ton parcours devrait pouvoir servir pour que ce soit plus simple, pour d'autres...

Zozosteo 02/04/2015 21:34

J'étais habillée en bleu aussi.
Et je partage aussi la difficulté à expliquer une situation complexe et peu connue.. Câlins

Zozosteo 07/04/2015 14:29

On aurait bien rigolé, mais pas cru une seconde! Le parcours de mes proches d'il y a 20 ans est tellement différent du mien, dans l'ensemble, que cela me parait encore plus improbable!

Soline 05/04/2015 10:36

Je sais bien Zozo. Si on nous avait dit il y a 20 ans qu'on partagerait autant de choses, on aurait pensé quoi tu crois?