Article publié depuis Overblog

Publié le par Soline

Quand on est dans la grande descente des montagnes russes, que le manège accélère, et que ça descend toujours, ben ... à part serrer les fesses, attendre que ça remonte (parce que forcément ça va remonter!) et éventuellement crier un grand coup; il n'y a pas grand chose à faire! Sauf que dans mon wagon je ne suis pas seule: y'a comme qui dirait un homme qui s'est cassé la binette et se retrouve suspendu aux trois quarts dans le vide (sans assez de force dans les bras pour remonter seul! J'aurais du épouser Popeye moi!), une fille qui glisse un peu (ben oui, puisque papa tombe...), et un fils qui fait des bonds et secoue le manège (sinon ça ne bouge pas assez, des fois que maman s'ennuierait hein!) . Donc perso, en plus de crier, de serrer les fesses et d'attendre que ça remonte (parce que forcément ça va remonter!), je tiens tout ce petit monde à bout de bras!
Comme cela fait déjà un certain nombre de semaines, euh...je commence à avoir de grosses crampes là et à fatiguer un tantinet (juste un chouia, hein!)

Donc ce serait bien que ça s'arrête et que ça remonte (parce que forcément.... bon ok vous avez compris là je pense, la méthode Coué est mon amie ;-)

Je l'imagine bien comme ça notre descente!  (photo prise ici )

Commenter cet article

Je Rêve 09/10/2014 21:50

Des gros bisous pour te requinquer, de la force dans tes petits bras, du temps pour toi, pour souffler et te ressourcer... Ça va remonter, ça va remonter... o-bli-gé !

vivement 02/10/2014 19:48

Tiens ? J'ai connu ça ! Sauf qu'il faut se dire que tout ne peut pas, ne doit pas reposer sur une seule personne, c'est impossible sauf à finir par se noyer. On pense toujours qu'on est la pièce indispensable, celle qui va tout guérir, tout soigner, tout changer, tout solutionner et ce n'ai ps vrai, il faut réellement que les autres y mettent du leur sinon, on se casse la figure et là il n'y a plus personne pour recoller les morceaux parce que tout le monde à trop compté sur la pièce indispensable, pourquoi les mères font-elles ça ? Je crois qu'à un moment il faut savoir lâcher prise et dire aux autres qu'on n'y arrive plus et qu'il v falloir qu'ils se prennent en main, et ça pour notre propre sauvetage ! je sais, facile à dire, pas facile à faire ! mais, on ne peut pas agir à la place ds autres et solutionner les problèmes des autres.Et même si les autres sont la prunelle de tes yeux !
Bon courage !
vivement

Zozostéo 02/10/2014 10:45

Ta filleule t'attend pour souffler ses bougies, elle en parle presque tous les jours!
C'est déjà un petit rayon de soleil...

Anne 02/10/2014 06:52

Rohhh!!! J'aurais tant voulu avoir de bonnes nouvelles! Je t'offre, si tu le souhaites, une pause à la campagne. Où nous parlerons de tout sauf de ce qui fait mal. Où nous parlerons de ce qui fait mal pour alléger, un peu le poids. Comme tu veux, quand tu veux. Même si je crois deviner que tu vas me dire que ce n'est pas le moment de t'éloigner...